Loading...

On dit que le sexe c’est comme la nourriture, même quand c’est mauvais, c’est toujours mieux que rien. Pourtant, rien n’est plus faux ! En effet, le sexe est important pour la cohésion d’un couple car en fin de compte, tout est une question d’intimité, de plaisir et d’expression sexuelle. Aussi, saisir le sens de ce partage peut non seulement conduire les couples à s’aider eux-mêmes, mais peut aussi les aider à resserrer les liens qui les unissent et à créer un sens plus large d’intimité dans leur relation amoureuse. Alors, pour satisfaire complètement votre partenaire, découvrez ces 7 choses que les femmes détestent au lit.
Nous avons souvent tendance à parler de ce que les hommes n’aiment pas au lit. Mais qu’en est-il des femmes ?

Il est clair qu’il existe encore de nombreux tabous autour du désir sexuel féminin. Aussi, vous n’êtes sans savoir qu’il existe des différences notables dans la manière dont les femmes et les hommes pensent, agissent et réagissent. D’abord, les femmes sont plus empathiques, les hommes plus analytiques. En règle générale, les femmes auront tendance à voir les gens, les problèmes et le monde d’une manière holistique, alors que les hommes se concentreront sur un aspect spécifique.

Dans le monde féminin, les émotions et l’inter connectivité sont de mises. En revanche, dans le monde masculin, les sentiments et les relations sont considérés comme des obstacles potentiels. Les femmes viennent de Vénus, les hommes de Mars ! Eh bien sachez que cette dichotomie s’applique également dans la chambre à coucher, les femmes et les hommes connaissant une activité et une attirance sexuelle différentes.

7 erreurs à ne jamais commettre pour satisfaire une femme au lit
1) Ne pas stimuler son clitoris
C’est sans contexte l’une des parties les plus sensibles du corps de la femme. C’est une source de plaisir intense bien qu’il soit souvent ignoré au profil de la stimulation vaginale. En effet, selon une étude, seulement 18,4% des femmes interrogées ont déclaré atteindre l’orgasme par simple rapport vaginal, tandis que 36,6% d’entre elles ont affirmé que la stimulation clitoridienne était nécessaire pour atteindre l’orgasme.

Pour Lire la suite ? Cliquez ci-dessous?
Loading...