Loading...

Dimanche 5 avril, les gendarmes de Nanteuil-en-Vallée (en Charente) ont reçu un appel de citoyens les prévenant que l’auberge du village, « Le Saint-Jean », était ouverte et que des clients s’y trouvaient, mais…

Dans la journée de dimanche, l’équipe de gendarmerie de Ruffec s’est rendue a Nanteuil-en-Vallée à la suite d’un appel dénonçant l’ouverture d’une auberge. Cependant, sur place, les gendarmes n’ont trouvé que le gérant, Jean-Pierre Jourdry, assis sur sa terrasse en train de boire un café. L’établissement, qui n’était pas ouvert au public, était désert.

Pour Lire la suite ? Cliquez ci-dessous?
Loading...