Loading...

La situation que le monde connaît à cause du coronavirus n’est facile pour personne : stopper les activités, adopter de “nouveaux” comportements, être témoin de la douleur, de la mort et de la souffrance sont autant de choses auxquelles beaucoup n’auraient jamais pensé devoir affronter.

Pourtant depuis le début de la pandémie, il y a des hommes et des femmes qui insistent pour la considérer comme une exagération, alimentant les fausses nouvelles et les théories de complot. Karen Kolb Sehlke, du Texas, était l’une de ces personnes : ses posts sur Facebook, à la mi-mars 2020, insistaient sur le fait que la pandémie était un “bobard”, créé de toute pièce par les médias et les “radicaux au pouvoir”. Malheureusement, la femme a fait les frais de ces croyances erronées et dangereuses.

Pour Lire la suite ? Cliquez ci-dessous?
Loading...