Loading...

Malgré le fait qu’ils ne soient qu’étudiants, ils sont réquisitionnés pour faire le même travail que les aide-soignants diplômés à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus. Considérés comme des stagiaires, les étudiants de 3e année ne sont pourtant payés que 1,42 euros de l’heure (soit 50 euros par semaine), voire 0,80 euros ou 1,08 euros de l’heure s’ils ne sont qu’en 1ère ou 1e année.

« En temps normal, en stage, on est ajoutés à l’équipe, si on n’est pas là, cela ne doit rien changer au fonctionnement du service. On n’est pas du tout dans des conditions de stage normales qui nous permettraient d’apprendre notre travail correctement », se plaint Mathieu, un élève de 3e année en soins infirmiers mobilisé dans un hôpital de la région parisienne, en entrevue à France Info.

Pour Lire la suite ? Cliquez ci-dessous?
Loading...